Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech
vendredi, 31 octobre 2014 00:00

[Versus] Koryo VS Choson

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Même auteur, même éditeur, mécaniques similaires, lle moins qu’’on puisse dire c’est que Koryo et Choson sont proches ! À croire que le versus a été inventé pour eux. Je pense donc que vous attendiez celui-ci avec impatience afin de savoir ce qui différencie les deux jeux et de voir si nous ne sommes pas devant le même cas que Gosu, où les deux jeux étaient très proches.

Point de comparaison : mécanique, thème et matériel.

À votre droite, une boite noire et blanche orné d’un guerrier, il s’agit du challenger : Choson. A ma gauche, une boite noire et blanche orné d’un médium, il s’agit du champion en titre : Koryo. Non ils ne sont pas jumeaux, non ils ne sont pas pareils, enfin presque...

C’est à mes yeux le pivot de ce versus. Pas de chance, on commence par celui-ci. Ne vous inquiétez pa,s le reste est tout aussi intéressant. Koryo a lancé la machine : c’est un jeu de majorité avec des tours rapides et intenses puisque vous ne pouvez jouer qu’un seul type de carte par tour et que chaque type bénéficie d’un pouvoir particulier. Choson en reprend l’idée de base : 9 types de cartes avec des pouvoirs, un nombre limité de cartes par joueur en fin de tour et un système de majorité, mais apporte également beaucoup avec la possibilité de jouer 4 combinaisons différentes à chaque tour, modulant ainsi les pouvoirs et les surprises. L’ajout du jeton Yi’s Legacy apporte aussi au jeu une nouvelle dimension plus combative, qui va directement influencer sur les combinaisons jouées. Autant le dire franchement si Koryo était une réussite au niveau mécaniques, Choson pousse le bouchon encore plus loin en offrant plus de possibilités, de profondeur de jeu et de roublardise. Il est donc tout à fait logique d’attribuer ce point à Choson.

C’est, je pense, le point le moins litigieux de ce versus. Après lecture des règles et quelques parties jouées, Koryo se révèle plus facile d’accès que Choson. Les cartes de ce dernier possèdent en effet des doubles pouvoirs, sans oublier les 4 combinaisons de pose possibles contre une seule pour Koryo. Choson propose plus de choix de jeu et donc sera moins accessible pour les joueurs novices ou les plus jeunes. Il est donc normal d’attribuer ce point à Koryo.

Même taille de boite, même nombre de cartes. Choson propose bien quelques pions supplémentaires, mais il n’y a pas de grande différence entre les deux jeux. J’ai cependant une préférence pour les cartes de Choson qui n’ont pas de bords blancs, même si le style graphique de Koryo, très inspiré par l’art nouveau, était fort agréable à l’œil. Ce petit point très personnel ne peut faire basculer la balance vers l’un ou l’autre, il est donc de bonne guerre de statuer sur une égalité sur ce point.

Les deux jeux proposent exactement les mêmes caractéristiques d’âge, de temps et de nombre de joueurs. Vous vouliez un moyen de les différencier ? Ca ne sera pas avec ce point. Le nombre de joueurs n’interfère pas dans le plaisir de jeu, même si les deux jeux seront tout de même un peu différent à 2 joueurs, plus direct, plus violent, donc bien plus calculatoire. Là encore les deux jeux restent à égalité.

Voici un point bien compliqué à gérer, j’ai envie de dire que tout va dépendre de vous. Etant donné la durée d’une partie, il y a de fortes chances pour que vous reveniez dessus régulièrement si vous avez apprécié l’expérience, autant pour Koryo que pour Choson. Il peut être intéressant de s’interroger sur le potentiel de Choson lorsqu’on possède déjà Koryo. Si les joueurs qui sont autour de votre table ont apprécié le jeu et son niveau plus corsé, ça ne dervait pas poser de problèmes, les deux offrant au final des sensations assez différentes.

Tout dépendra donc de votre cercle de joueurs, les novices risquant fort de ne pas autant apprécier le nouvel arrivant. Si la logique voudrait donc que j’attribue ce point à Koryo (qui sortira lui avec tous les publics), je pense que ça serait trop vite enterrer Choson qui peut très bien avoir une excellente durée de vie, voire même meilleure que celle de Koryo pour peu que le jeu plaise. Ce qu’il faut alors garder en tête, c’est que les deux jeux disposent d’une très bonne durée de vie, ce qui m’amène à une égalité. Eh oui, encore ! Libre à vous de voir les choses autrement.

Ici c’est surtout l’aspect graphique qui sera à prendre en compte. Non pas que les deux jeux ne disposent pas d’une certaine ambiance, bien au contraire : ça râle, ça rage, ça jubile, rares sont les parties calmes. Seulement voilà, l’ambiance y est similaire alors que le design est tout de même assez différent. Avec ses gros pions, ses icônes bien trouvées et un design réussi, Choson remporte ce point. C’est certes hyper subjectif mais tant pis.

Il est clair que la surprise n’est plus vraiment la même lorsqu’on découvre Choson après son grand frère. D’autant plus que Koryo est un jeu original qui a apporté un vent de fraîcheur et du renouveau dans le domaine des jeux de majorité avec son système de majorité malin et ses tours de jeu rapides remplis de suspens et de choix douloureux. Il est donc logique de lui donner ce point.

Même matériel, même prix, difficile donc de les départager, cependant la question que nous pourrions nous poser est : est-il intéressant d’acheter Choson lorsque l’on a déjà Koryo ou, si on ne possède ni l’un ni l’autre, lequel est le plus adapté ? Si vous avez aimé Koryo vous aimerez Choson, il s’appuie sur des mécaniques déjà connus tout en apportant son lot de nouveautés. Si vous avez un cercle de joueurs initiés nul doute qu’ils apprécieront de pouvoir jouer à un jeu plus costaud s’appuyant sur les mécaniques de son grand frère. Etrangement les deux jeux ne feront pas doublon (pas comme Gosu), ils seront juste plus adapté à certains publics. Vous pourrez alors commencer par Koryo pour ensuite glisser vers Choson. Pour les débutants Koryo sera plus adapté (pourquoi pas passer ensuite à Choson), tandis que Choson est à priviliégier pour un public à la recherche de quelque chose de plus profond et fin.

Au final ce point s’est totalement détourné de son aspect de base, et pour conclure je dirais qu’ils sont à égalité.

La conclusion s’est écrite d’elle-même au fil de ce versus. Choson est presque un nouveau jeu, plus adapté aux joueurs confirmés qui recherchent du challenge ou qui souhaitent faire perdurer le plaisir qu’ils ont éprouvé avec Koryo. Il n’a rien à envier à son grand frère, mais ne doit pas non plus lui faire de l’ombre tant il serait injuste de l’escamoter au vu de ses nombreuses qualités. Au final seules les personnes avec qui vous allez jouer et vos envies pourront avoir un véritable poids dans cette balance décidément bien équilibrée.

Points forts/Points faibles :

Koryo

+ des mécaniques originales

+ des parties rapides

+ un jeu accessible

 - Une lisibilité des pouvoirs pas toujours au poil

Choson

+ un jeu plus profond

+ de nouveaux pouvoirs

+ les combinaisons

 - Toujours pas d’aide de jeu

Merci à Chips pour sa correction.

Lu 1799 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech