Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech
lundi, 13 octobre 2014 00:00

[La boite à outils] la roue de viking

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit de nouvelle « boite à outils », je sais que ce n’est pas forcément la rubrique la plus sollicitée du blog, mais j’ai bon espoir que celle-ci serve tout de même aux auteurs à la recherche de nouvelles mécaniques. Ayant joué à Vikings (le test arrive bientôt), et ayant trouvé le système de roue très intéressant, je me devais de le partager avec vous.

 

 

 

Vikings propose deux mécaniques principales, les enchères et le placement. Le but du jeu est de réussir à bien placer ses Vikings sur leurs îles, afin de gagner le maximum de points. Pour cela vous allez devoir acheter des lots, composé d’un Viking et d’une tuile (île ou drakkar), et c’est ici que notre roue intervient, car ces lots sont disposés sur celle-ci.

Cette roue est composée de 12 emplacements allant de 0 à 11. Ces chiffres représentent le nombre de pièces qu’il faudra payer pour obtenir le lot se trouvant juste en dessous de la roue, sur le plateau en lui-même. Mais la particularité de cette roue est que celle-ci tourne (c’est mieux pour une roue). Bien sûr cette rotation se plie à quelques règles. La roue ne pourra tourner que lorsqu’un joueur ne pas payer pour acheter un lot, ou bien si le viking qui se trouve sur l’emplacement zéro est le seul représentant de sa couleur sur la roue. Car il faut savoir qu’avant d’acheter les lots, les Vikings sont piochés à l’aveugle, puis triés par couleur avant d’être disposés sur le plateau dans un ordre bien précis. Bien entendu chaque couleur qui représente un « métier » à sa fonction. Dès que le lot en zéro est pris, on tourne la roue jusqu’au prochain lot disponible. Faisant parfois descendre  la valeur de plusieurs échelons.

 

 

Tout ceci nous offre donc un système très original, bien pensé qui fait descendre graduellement la valeur des lots, grâce à cette roue très pratique. Bien entendu tout ceci ne sera pas aussi intéressant sans les règles qui l’accompagnent. Ce qui est bien c’est qu’ici le hasard, bien que présent est régulé par la disposition des pions et de la valeur des ces derniers. De plus le fait de ne pas pouvoir acquérir le lot zéro, ajoute de la pression tout en obligeant parfois les joueurs à enchérir plus qu’ils ne voudraient ou bien à acheter des lots un peu par dépits.

Une bonne idée de gameplay, j’entends par là une idée liée à un matériel et non des règles, doit toujours s’accompagner d’autres idées tout aussi ingénieuses, qui doivent fusionner avec afin de parfaire l’expérience de jeu.

 

Vikings réinvente presque la roue, et pour cela je tiens à le féliciter.

Lu 923 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Newsletter

Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech