Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech
jeudi, 12 février 2015 00:00

[Semaine du proto] Gisacum de Marcel Friboulet et Henrri De Sabates

Écrit par 
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Chaque coup de pioches, chaque coup de pelle nous rapprochait un peu du passé, effaçant ainsi, petit à petit 2000 ans de notre histoire…

En 1976, un survol de la région sud est d'Evreux, laisse apparaître les contours d'une cité enfouie.

Après études des clichés réalisés, les experts confirmaient les écrits de plusieurs documents datant de 1801.

" Oui ! la cité des dieux est bien là ! Gisacum est sous nos pieds …"

 
Un jeu de Marcel Friboulet et Henrri Sébastien Erhard

Jeu de découvertes, de stratégie, de mémoire et de déplacements pour 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans.

Durée d’une partie : 45 à 90 minutes selon la variante choisie.

 

flyer gisa

 

L’ histoire :

 

Gisacum :Une des première cités gallo romaines entièrement érigée pour y adorer les dieux.

Sa forme polygonale, longue de 5,6 Km est unique dans le monde romain et fait de cette ville sanctuaire l'une des plus vastes de Gaule avec près de 230 ha.

Les pèlerins devaient procéder à certains rituels pour pouvoir accéder jusqu'au sanctuaire afin d'y honorer leurs dieux. Ils devaient dans un premier temps se purifier en passant par les thermes avant de se rendre aux différents temples. Un forum permettait à ceux qui le désiraient de se lancer des défis. Tous les moyens étaient bon pour augmenter richesses et notoriété.

Ce pèlerinage se finissait par le théâtre : bâtiment dans lequel les citoyens glorifiés sortez sous les applaudissements de la foule…

Quelques vestiges d'aqueduc retrouvés en 1801 laissaient penser que Gisacum avait été alimentée en eau grâce à un captage situé à plus de vingt Km en amont.

"Nous devions absolument trouver l' endroit où avait été détournée l'eau !

Plus nous avancions dans nos investigations et plus d'étranges phénomènes se produisaient.

Il nous arrivait parfois de confondre passé et présent, comme un sentiment de déjà vécu…

Mais en déblayant le captage, nous avons enclenché un processus irréversible :

l'eau n'en finirait pas de monter…Jusqu'à engloutir complètement le site !

Il nous fallait construire la partie manquante de l'aqueduc ou nous perdrions Gisacum à jamais…"

planche tuiles gisacum

 

Buts du jeu :

 

- Remettre en état l’aqueduc avant que l’eau n’arrive sur le site (phase coopérative).

- Récupérer le maximum de trophées et glorifier le plus grand nombre de pèlerins (phase solo).

 

aide essai01 plat

 

 

Fin de la partie :

 

- L’aqueduc n’est pas entièrement reconstruit. l’eau envahit le site : le jeu gagne.

- Tous les bâtiments de Gisacum sont mis au jour. Le gagnant est le joueur qui possède le plus grand nombre de

   trophées et de pèlerins glorifiés.

 

Une vidéo de présentation du jeu : https://www.youtube.com/watch?v=ViuBmM7Bd-0

 

Lu 954 fois Dernière modification le samedi, 14 février 2015 12:50

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Newsletter

Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech