Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech
lundi, 13 avril 2015 00:00

[Exploration ludique] MasterIslands

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après le financement réussi de Masterline par le biais d’Ulule, le jeune éditeur Sofa Games, étend sa gamme en proposant un nouveau jeu estampillé « Master », il s’agit de MasterIslands. Lui aussi financé par le biais d'Ulule.

 

 

MASTERISLANDS


MASTERISLANDS
Un jeu de Julien Sentis
Illustré par Boris Moncel
Publié par sofa games
2 à 4 joueurs
7 à 77 ans
Langue des règles: Française, Anglaise, Allemande, Italienne
Durée: 15 minutes
Prix: Non renseigné


 

Dans MasterIslands vous allez devenir des navigateurs à la recherche de nouvelles terres à explorer. À bord de vos galions, vous allez écumer les mers, et surtout les cartes de couleur chiffrées, en espérant relier ces îles.

 

 

 

Les règles sont simples et expliquées en quelques minutes. Pour gagner, vous devrez récolter 12 cartes à 2 joueurs, 10 à 3 et 8 à 4 joueurs. Ces cartes vous allez les remporter en réussissant des alignements de cartes. Chaque joueur reçoit en début de partie 3 cartes, sur ces cartes cerclées d’une couleur (jaune, vert, rouge ou bleu) sont écrits des chiffres allant de 1 à 5. On pose ensuite une carte au centre de la table, où tous les joueurs vont disposer leurs 2 galions, il s’agit du point de départ de l’aventure.

Un tour de jeu se déroule en 3 phases. La première qui est la phase de découverte va permettre aux joueurs de poser une carte île de sa main, adjacente à une carte disposant d’un de ses galions. Puis le joueur va déplacer l’un de ses galions orthogonalement d’une seule carte. Il est possible d’effectuer ses 2 actions dans l’ordre que l’on désire. Pour autant si la carte posée est de même couleur qu’une autre adjacente à l’un de ses galions, le joueur peut rejouer.

Puis l’on passe à la phase de conquête. Si le joueur à réalisé un alignement consécutif ou non (orthogonalement ou en diagonal), dont la somme des cartes est exactement de 10, et où aucun galion ne figure, il peut retirer les cartes concernées qui vont représenter ses points de victoire. Puis le joueur renouvèle sa main à 3 cartes, avant de passer la main au joueur à sa gauche. Si par hasard le joueur pioche la dernière carte de la pile, la partie prend fin immédiatement. Le joueur ayant le plus de cartes remportant la partie, en cas d’égalité c’est le joueur dont la somme des cartes est la plus élevée qui l’emporte.

Il existe plusieurs variantes, la première en équipe de 2 joueurs, où chacun joue un galion. Il n’est pas interdit de communiquer par la parole si vous êtes sur la même case ou adjacent, ou bien par des gestes si vous êtes plus éloignés. Les 12 points nécessaires à la victoire étant communs aux 2 joueurs. La seconde est  1 contre tous, dans cette configuration 3 joueurs prennent des cartes et un galion, tandis que le dernier joueur prend les 2 galions, mais aucune carte. Le but étant d’empêcher le trio de remporter 12 points.

 

 

 

MasterIslands propose un jeu aux règles simples et aux parties très rapides, mais non dénuées de réflexion, de choix et de tactiques. Les cartes joliment illustrées vont parfaitement avec le style du jeu, aussi bien au niveau du thème que de la mécanique ou de la ligne éditoriale. Par contre, le vert et le bleu des cartes sont assez proches, attention donc à la confusion. J’espère que ce point sera d’ailleurs arrangé pour la version finale. Je ne pourrais vous en dire plus sur le matériel final, car je ne dispose, à l’heure actuelle, que des cartes. Mais je fais confiance à Sofa Games pour nous sortir une jolie boite accompagné d’une règle richement illustrée.

On se prend facilement au jeu, faisant voguer ses galions sur les mers tranquilles du Pacifique, tout en essayant de réaliser le maximum de combos possibles et en n’oubliant pas de bloquer, si possible, ses adversaires. C’est assez malin, mais aussi fourbe, comme le serait un pirate. Bien que le matériel soit assez minimaliste, on entre facilement dans le thème, et cette limitation matérielle ne nous empêche pas de passer un excellent moment devant le jeu. Les parties rapides seront également un gros plus, il ne faut que quelques instants pour mettre en place le jeu et faire une partie, ou plusieurs. Un excellent point pour sa durée de vie.

 

 

 

MasterIslands est assez simple, facile à prendre en main et à jouer, ce qui sera suffisant pour plaire à un public très large, surtout qu’ici, contrairement à Masterline, le thème est bien présent et plait à beaucoup de personnes. Avec son format réduit, il sera facile de l’emporter avec soi pour y jouer un peu partout et le proposer à quiconque veut voguer sur les mers. Masterislands constitue une excellente expérience et il me tarde de voir la version finale du jeu, qui verra le jour si le financement participatif atteint son objectif, ce que je lui souhaite de tout cœur, car il le mérite.

Plus d'informations sur cette page.

 

Lu 1472 fois Dernière modification le lundi, 13 avril 2015 10:35

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Newsletter

Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech