Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech
mardi, 18 avril 2017 00:00

[Exploration ludique] Qwarks

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Vous en avez assez des jeux d’observation trop simple ? Aucun problème j’ai ce qu’il vous faut : Qwarks. En plus d’être un jeu d’observation, c’est également un jeu de rapidité, avec une fine couche de  notions scien-fictives. Intrigué par ce début d’article ? Si c’est le cas, je vous invite à lire la suite.

Vous êtes plutôt Proutons ou  Noutrons ?

Une fois toutes les cartes distribuées équitablement entre les joueurs, le jeu peut débuter. Sur ces cartes vous retrouverez à chaque fois 3 créatures ainsi qu’un chiffre qui correspond aux points de victoire gagnés en fin de partie. Ces créatures peuvent disposer de plusieurs critères visuels différents : le nombre d’œil, le nombre de tentacules, leurs humeurs ou leurs couleurs. Au top tous les joueurs retournent la première carte de leur paquet, puis chacun appose sa main sur l’une des cartes présentes en faisant attention à bien recouvrir la totalité de la carte. Le dernier joueur à poser sa main n’a que 2 secondes pour le faire sous peine d’être éliminé. Puis le joueur « actif » défausse la première carte de sa pioche, laissant apparaitre le dos de celle en dessous, qui va déterminer grâce à son pictogramme quelle sera la question posée. Celle-ci pourra concerner l’une des quatre caractéristiques que j’ai nommées au dessus. Vous l’aurez compris la question n’est pas connue à l’avance. Chaque joueur va donc répondre à cette question qui concerne sa carte, mais en plus de répondre juste à cette question les joueurs devront indiquer si leur carte fait partie des proutons ou des noutrons. Sachant que les proutons possèdent 2 qwarks (créatures) avec tentacules, et 1 qwark sans, tandis que les noutrons dispose d’une configuration inverse. Et c’est seulement en répondant juste à ces deux questions que vous pourrez remporter votre carte. Une fois toutes les cartes jouées, la partie prend fin et le joueur avec le plus de points l’emporte. Petit aparté sur la rédaction des règles que j’ai trouvé bien fichu et amusante à lire, ce qui donne envie de tester le jeu.

34db8678e51621c2da1c291c2cf0e48252a0.jpe

 

Qwarks

Autant vous le dire d’emblée, surtout après vous voir expliqué les règles, le jeu n’est pas facile. Du tout. Car retenir 4 caractéristiques ne va pas être une chose aisée, c’est le moins que l’on puisse dire, le stress est tout de même bien présent, surtout qu’il faut être rapide pour obtenir la carte la plus intéressante. Tout en sachant que vous ne connaitrez pas à l’avance la nature de la question. Si vous recherchiez un jeu avec du défi, vous l’avez !

a818c78e77fc982bf1f91797c177ae63ddf5.jpe

 

Et justement, ce challenge relevé ne sera pas forcément au goût de tous, ou tout simplement accessible à tous, petits comme grands. Bien que la règle propose de laisser de côté l’identification des cartes (proutons et noutrons), je vous propose également une petite simplification de la règle, afin de rendre le jeu plus accessible, notamment pour les novices ou lors des premières parties. Il suffit de rendre visible la nature de la question, une fois que chaque joueur a saisi sa carte en main et relevé de la pioche sans la révéler, il suffit alors d’annoncer la nature de la question avec la carte qui se trouvait juste en dessous pour le joueur actif. Du coup sans défausser de cartes. Ainsi, ça rend le jeu plus facile, tout en ajoutant un niveau de difficulté pour adapter le jeu à son public. Le jeu est adapté pour les enfants à partir de 8 ans, mais avec ce point un peu différent vous devriez pouvoir faire jouer les plus jeunes.

968a7c0fa5e26418ddfa8e874a1372b85359.jpe

 

Un jeu pas que pour les laborantins

Qwarks est un jeu original qui propose un véritable challenge. Servi par des graphismes réussis et colorés. Un bon petit jeu à sortir à l’apéro ou avec des enfants pour des parties rapides. Si celui-ci vous tente sachez qu’il vous reste encore quelques jours pour vous le procurer via Kickstarter. Jetez un œil à sa page ne vous coûtera qu’un clic, et pourrait bien vous convaincre de vous intéresser à la science et aux qwarks.

Lu 231 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Newsletter

Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech