Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech
lundi, 18 août 2014 02:00

[Interview] Olivier Laffont

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Il y a de très nombreux projets qui voient le jour sur Ulule, et c’est toujours un plaisir de voir que certains arrivent au terme de leur récolte. Archaelogia fait parti de ceux-là. Et c’est ainsi que j’ai rencontré Olivier Laffont, fondateur du projet à PEL, très pris dans son rôle et à fond dans ses parties, qui a pris le temps de répondre à ces questions, que vous retranscris ici.

 

 

 

Peux-tu nous raconter ton parcours ludique ?

 

Comme tout le monde, j'avais des jeux à la maison, échec,monopoly etc, mais la véritable révélation, c' est la découverte des jeux de rôles en 1985 avec AD&D by gary gigax hawkmoon, stormbringer et Starwars!

Le monde du jdr me fascine et m'occupe pendant de très nombreuses années. Vient ensuite, la vague des nouveaux jeux de société, beaucoup plus fun et intéressant.

 

Comment t’es venu l’idée d’ Archaeologia?

 

Je cherchais à créer un jeu pour enfant, pour mes enfants ! IIs découvraient le monde de la préhistoire dans leur école maternelle, et de plus nous vivons dans une région très riche au niveau archéologique, du coup l' idée d'un jeu d'archéo m'a tout de suite traversé l'esprit!, et l' idée des strates que l' on creuse a tout de suite jaillit!! 

J'avais la mécanique de base!

Quelques jours de travail, et le premier proto plus ou moins présentable était près pour le Festival de Cannes.

 

 

 

Et cet amour de l’archéologie d’où vient-elle ?

 

Je baigne dans le milieu de l'escalade et de la spéléo depuis très longtemps! J'ai passé beaucoup de temps à étudier la taille du silex et la création du feu, l'univers préhistorique m'a toujours attiré, et lors d'une sortie spéleo, j'ai découvert une grotte pleine de poteries et d'ossements datant de -6000 ans. Voili voilo! Je ne suis pas un pro de l' archéologie, mais je baigne dedans depuis déjà pas mal de temps...

 

Comment se sont déroulées les recherches autour du jeu ?

 

Et bien le jeu s’est beaucoup développé au court des nombreux festivals auxquels j'ai participé! Je dois d'ailleurs remercier tous les joueurs et toutes les personnes, qui m'ont fait leurs retours et qui ont contribué à l’amélioration et au développement du jeu.

Au niveau scientifique, j'ai fait la plupart des recherches moi-même! ( c’était pas non plus extrême!!) mais j' ai présenté le jeu dans plusieurs centres de recherches archéologiques pour être sûr de ne pas commettre d’hérésies scientifiques.

 

 

 

Comment s’est déroulée la campagne de financement ? Que retiens-tu de cette expérience ?

 

C'était ma première expérience dans le domaine, et je dois dire qu’elle fût plus qu'agréable!

En effet, même si c'est un exercice éprouvant, car il faut passer beaucoup de temps à communiquer, le rapport entre le porteur de projet, le projet et les souscripteurs est vraiment très agréable et enrichissant.

Le fait de sentir des personnes qui s'impliquent ou qui soutiennent le projet est un véritable moteur qui pousse vers le haut la motivation.

Il est source de rencontres et permet même de trouver des investisseurs ou des personnes qui proposent de mettre leurs compétences au service du projet!!!

Pour moi le crowfounding est un véritable creuset de création, une voie qui élève les idées, et qui surtout, permet de les réaliser!

 

Ensuite comment s’est déroulé la remise des jeux, notamment lors de Paris est Ludique ? 

 

La remise des jeux en mains propres est un moment assez particulier. Rencontrer les personnes qui vous ont soutenu c'est toujours sympa, ça permet de poser un visage sur un pseudo,de rencontrer quelqu'un, et d'échanger sur un projet qui leur appartient aussi quelque part.

 

 

 

Quelles ont été les réactions des personnes qui ont participé ?

 

La plupart des participants ont tous très bien aimé le jeu et l'esprit de la campagne. Ce sont la plupart du temps des joueurs qui s'investissent et ont envie de donner la chance à des jeux underground qui méritent souvent de voir le jour, mais il y a aussi beaucoup de personnes qui ont soutenu le projet pour les valeurs qu'il représentait.

 

As-tu proposé le jeu à des maisons d’édition, ou est-ce que cela faisait parti du projet initial de monter une maison d’édition ?

 

Le projet initial n'était pas de monter une maison d’édition, mais au fil de cette aventure, je me suis senti de plus en plus attiré par l'envie de proposer mon propre produit. De plus, il était pour moi presque une évidence de le faire fabriquer en France or très peu de boites d'éditions pratiquent cet exercice.

Pouvant couvrir toutes les phases de créations, qu'elles soient  graphiques ou mécaniques, je me suis tout naturellement tourné vers l' auto-édition.

 

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées lors de la création de ta maison d’édition, mais aussi pour la production d’ Archaeologia ?

 

À vrai dire, je n'ai pas vraiment rencontré de difficultés! tout à coulé de source, la fabrication locale permet de participer et de suivre vraiment le projet de prés, ce qui tranquillise et apaise vraiment l'esprit.

Après, au niveau des financements, le fait d'avoir pu recueillir quasiment la moitié du budget sur Ulule et d'avoir le soutien du Docteur U comme producteur m'a permis  d'envisager cette édition sans trop de stress monétaire.

 

 

 

As-tu l’intention d’éditer des auteurs tiers ? Quelle est la ligne éditoriale ?

 

C'est un peu précoce pour répondre, mais bien sûr, si l'entreprise réussit à devenir viable, ce serait avec plaisir que je travaillerai avec des auteurs.

Sinon pour la ligne éditoriale, je ne pense pas encore en avoir une, mais certainement plusieurs, beaucoup de style de jeux et d'univers m’intéressent et je ne vois pas vraiment de raisons pour se limiter. Si je devais vraiment choisir une ligne éditoriale, ce serait des jeux à thème fort, avec des univers qui forcent l’immersion !!

 

Quels sont tes jeux préférés ?

 

Ce qui m'interpelle le plus, c'est l’univers, le background et le graphisme d'un jeu. Sa jouabilité et ses subtilités, ses mécaniques font que j’y joue souvent ou non.

Je suis capable d'acheter un jeu juste parce qu'il est beau!

 

Quels conseils pourrais-tu donner à des personnes voulant créer leur maison d’édition et des jeux de société ?

 

J’ai pas vraiment de conseils à donner vu que j'en demande en permanence à tout le monde !!

Lu 1270 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Newsletter

Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech