Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech
mercredi, 01 juin 2016 00:00

[Critique] Yesss!

Écrit par 
Évaluer cet élément
(1 Vote)

On ne peut décemment pas dire non à un jeu qui possède un tel sobriquet. Mais dire oui c’est bien gentil, mais encore faut-il savoir pourquoi ? Et avec cet article j’espère vous apporter un début de réponse. À vous de voir ensuite si vous direz oui ou non face à Yesss !

 

Un jeu mais deux manières d’y jouer

Yesss ! peut se jouer de manière compétitive où chacun devra cumuler le plus de points en devinant le plus de paires, et en faisant aussi deviner aux autres. Mais il peut aussi se jouer de manière coopérative où le but sera de retrouver le plus possible de paires tout ensemble, en l’espace de 3 minutes. Après avoir disposé 7 tas de cartes, chaque joueur va recevoir une réglette pour pouvoir voter, tandis que les jetons « paire » seront distribués par 3 aux joueurs. Parmi ces tuiles ils n’en garderont qu’une seule qui sera donnée à leur voisin de gauche ou droite selon le jeton indicateur de sens. Chacun consulte son jeton, puis chacun essaie de faire deviner aux autres sa paire en ne pouvant dire qu’un seul mot. Cela ne pourra pas être une référence au numéro de la paire, ni une couleur ou un mot composé, tout le reste étant accepté.

Une fois qu’une proposition est faite, chaque joueur sauf celui qui a sélectionné la tuile et son voisin qui l’a reçu, détermine selon eux la paire d’objets concernés avec leur réglette. Le jeton est ensuite révélé, chaque joueur ayant trouvé la bonne réponse reçoit 1 point, l’annonceur gagne 1 point par bonne réponse, quant au sélectionneur il gagne 1 point par réponse fausse.

La partie se termine lorsque les tas de cartes sont épuisés, leur nombre est différent selon le nombre de joueurs, on compte ensuite les points, le joueur avec le plus de points remporte la partie. Comme à chaque fois je vous ai fait un résumé pour vous donner une idée, mais vous pouvez consulter les règles complètes à cette adresse :http://bluecocker.com/images/imagesSite/yesss/regle-VF_160308.pdf

7e405442f4e8170d6048d60177f90760ed82.jpe

Deux cerveaux valent mieux qu’un

Vous êtes là devant votre table (ou sur celle d’un autre d’ailleurs), à contempler les potentiels paires, attendant vos 3 tuiles. Une fois en main vous n’aurez qu’à choisir une paire, pas trop difficile sinon cela se retournera contre vous, pour votre voisin et récupérer celle de votre autre voisin. Il est temps de prendre une grande inspiration et de réfléchir vite, d’être précis et non ambigu.

Les mots fusent comme les propositions, on valide, gagne des points, on fait la moue, ça part dans tous les sens. Et en quelques minutes la première série de paires est complétée, il est temps de retirer les cartes et de recommencer cette farandole de symboles comme celle des cerveaux. Et si vous n’avez point envie de combattre d’autres joueurs, vous pourrez tout aussi bien unir vos cerveaux afin de battre le jeu en personne. Deux manières de jouer.

e774f4185fb29c97fb2a828636a47af0ce20.jpe

Le mystère de la boite

La boite de Yesss ! contient de nombreux jetons pour les points, les paires et pour désigner les cartes. Elle contient également 60 cartes objets double face. Des petits sachets accompagnent le tout pour ranger le matériel comme il se doit. Graphiquement ça tient la route, les illustrations sont parfaitement visibles et lisibles, et agréables à l’œil. Rien à redire sur cette édition de qualité, les règles sont bien illustrées. Le clin d’œil au Doc de Retour vers le futur est fort sympathique, par contre n’induit-il pas en erreur les joueurs potentiels en leur faisant croire qu’il ‘agit d’un jeu très cérébral (entendez par là très complexe, alors qu’il ne l’est pas), c’est la réflexion qu’à soulever une joueuse de mon cercle ? Et il vrai que je n’avais pas vu cela comme ça, jusqu’à qu’elle me le dise. J’espère donc que les gens et donc vous les joueurs, vous ne vous arrêterez pas à ce détail, car le travail d’édition est bien exécuté.

62175a0e24f466089d9b10ab188a3b315c7e.jpe

Un cerveau en boite ?

Yesss ! propose des règles simples qu’il sera facile de mettre en pratique. Quelques minutes suffisent pour les comprendre et les expliquer. Le plus dur sera d’arriver à trouver le bon terme pour faire deviner les paires. C’est un jeu d’apéro c’est indéniable, mais avec un brin de réflexion. Par contre, celui-ci souffre d’un défaut, il est bien meilleur avec beaucoup de joueurs. Même si la boite propose de s’y adonner à partir 3 joueurs en compétitif, le jeu sera assez mou voir un peu bancal avec si peu de participants. Ce qui sera moins le cas en mode coopératif. Par contre avec plus de joueurs, il offrira son plein potentiel. Surtout que celui-ci s’adresse un public très large, et propose 2 challenges vraiment différents.

Un jeu d’apéro malin enrobé dans une belle édition et possédant une durée de vie assez intéressante avec pas moins de 120 symboles et une infinie de combinaisons.

d3cc376922460e5bb8d7844c75c93780f0eb.jpe

Doit-on dire yes à Yesss !

Si vous aimez les jeux rapides et malins auxquels vous pourrez vous adonner en famille, mais aussi entre amis, je dis oui. Il s’explique et se joue facilement. Surtout que ces deux modes permettent d’y jouer de manière très différente. Par contre en l’espace de quelques semaines, plusieurs jeux utilisant le principe de ne dire qu’un mot pour faire deviner quelque chose sont sortis. Réelle coïncidence qui risque de faire de l’ombre à certains jeux, car entre Yesss ! Code Names et Keep Cool, les jeux rapides de déduction avec un seul sont bien représentés, et vous aurez fort à faire en choisissant l’un d’eux au détriment des autres. Pour autant cela ne retire en rien la qualité et l’originalité de Yesss ! à qui vous auriez tort de ne pas donner une chance et donc de dire Yes !

Lu 1046 fois Dernière modification le mercredi, 01 juin 2016 10:04

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Newsletter

Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech