Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech
lundi, 06 février 2017 00:00

[Application] Découverte de Colt express et Mysterium

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ce n’est plus un secret, les tablettes et les smartphones font désormais parties de notre quotidien. Du coup les éditeurs, toujours à la recherche d’un nouveau public pour leurs jeux, se sont engouffrés dans cette brèche numérique. Ce qui peut être une hérésie pour certain, est devenu pour les éditeurs un nouveau territoire ludique à conquérir. Les nombreux rachats d’Asmodée et de création de studios avaient aussi pour but de proposer une gamme de jeux numériques touffue, prête à envahir les différents stores via la branche Asmodée Digital. C’est ainsi que vous retrouverez désormais leurs jeux sur steam pour les PC et Mac, sur l’appestore pour les Iphones et Ipad, et sur Googleplay pour les appareils Androïd. Et cet article a donc pour but de vous présenter les 2 nouveaux jeux sortis : Colt Express et Mysterium.

Il est à noter que j’ai essayé les 2 jeux sur 2 téléphones portables sous Androïd, je donnerais donc mon avis pour ce système.

Colt Express

Si vous êtes sur ce site, c’est très certainement que vous appréciez les jeux de société, et donc vous n’êtes pas sans savoir que Colt Express a remporté il y a quelques années le Spiel. C’est donc l’adaptation du jeu qui nous est proposé aujourd’hui. Un jeu de cowboy et de train a attaqué, à l’aide de cartes qu’il faudra programmer dans l’ordre désiré, afin de récolter le maximum d’argent. Bien entendu les autres joueurs tenteront d’en faire de même, et surtout de vous mettre des bâtons dans les roues, tout comme le Marshall qui sera là pour vous arrêter à tout prix.

Bien entendu dans la version numérique, il vous sera proposé la même chose. Cette version nous la devons d’ailleurs à Frima Studios. Les règles de jeu étant identiques, les joueurs du jeu de plateau ne seront pas perdus. Pour les autres, un tutoriel est présent, qui se déroule à la manière d’une partie classique découpée pour chaque action. L’application propose 2 modes principaux : le classique qui vous permet de jouer au jeu, avec une partie rapide ou personnalisée. Vous pouvez également rejoindre une partie locale, ou jouer en ligne. Le second mode n’est autre que le mode Histoire, véritable ajout de cette application puisque vous pourrez découvrir l’histoire de chaque personnage et jouer avec leur pouvoir unique. Le tout se débloquant sur 5 chapitres, de quoi offrir une certaine durée de vie à l’application. En plus de débloquer des variantes. Par contre, le jeu n’intègre pas (encore ?) les extensions sorties pour le jeu de plateau, à ce jour. Vous avez même une petite BD pour vous plonger dans l’univers du jeu, un ajout sympa qui apporte de l’eau au background. D’ailleurs si vous voulez en savoir plus sur le jeu de plateau, je vous laisse en compagnie de ma critique sur celui-ci.

28f2d8a57f44f12c7f4a46787772855d5bde.jpe

Mon avis

Colt Express est une adaptation fidèle. Rien à redire sur ce point, il est juste parfois dommage que la gestion des cartes ne soit pas toujours très claire et lisible, surtout sur les petits supports. Pour le reste, il est intéressant de retrouver les personnages du jeu qui bénéficient ici d’un background approfondi. Les animations sont bien faites, le jeu est assez fluide, du côté technique c’est bien fichu, rien à redire. Après le jeu est avant tout à conseiller aux joueurs du jeu de société, car l’application pourra sembler un peu limitée dans le temps par son contenu. Toute la durée de vie se concentrant sur les stratégies et différentes parties. Ce qui fonctionne très bien sur des jeux de plateau, c’est leurs fondements, mais qui marche déjà moins bien avec les adaptations numériques.

54eecd3aae5d512a245f604b7948265183cd.png

Mysterium

Je pense qu’ici aussi une présentation du jeu n’est pas nécessaire, mais simplement quelques mots. Dans Mysterium vous incarnez un médium qui devra faire son possible pour découvrir, le meurtrier, l’arme et le lieu du crime que le fantôme tente de vous faire découvrir, et cela, à l’aide de cartes parfois assez alambiquées. Un subtil mélange entre Cluedo et Dixit, de plus le jeu est semi-coopératif. Voici pour sa courte présentation si vous désirez en savoir plus je vous invite à lire ma critique.

L’adaptation est fidèle au jeu, on retrouve sans peine ses marques, après quelques tâtonnements du point de vue de la maniabilité modifiée pour cette version .Graphiquement c’est du tout bon, l’application est aussi belle que le jeu, et au niveau de l’ambiance sonore un effort a été fait pour coller au thème et cela apporte un véritable plus au jeu. Si vous avez déjà joué au jeu de plateau vous n’aurez pas à passer par la case histoire, qui ici n’est pas aussi fournie que pour Colt Express, puisque derrière se cache un mode tutoriel avec quelques lignes de textes supplémentaires. En ce qui concerne le jeu classique, vous pourrez y jouer de diverses manières. Le fantôme est parfois assez lent à réagir et le temps d’attente s’en trouve donc rallongé. Mais il faut bien avouer que jouer à Mysterium avec le bot de l’application ne fait pas rêver. Le jeu prend tout son sens en famille ou entre amis, voir en ligne avec d’autres joueurs du monde entier, malheureusement les serveurs sont encore assez vides. Mais c’est un souci valable pour tous les jeux qui ne sont pas dérivés de très grandes licences. Un classement est même proposé pour les joueurs à l’esprit plus compétitif.

ea618b2e226f0df76ba401b96faa42e7d4ff.jpe

Mon avis

L’adaptation est très fidèle au jeu de base. Et de nombreux ajouts ont été faits pour rendre le jeu efficace, aussi bien dans son habillage que dans ses modes de jeu, comme la possibilité de jouer en ligne. Cependant, certains flottements temporels rendront l’expérience moins agréable, de même que la durée de vie ne sera pas forcément extraordinaire, et à ce prix, ça peut être un frein. À réserver aux fans ou aux curieux.

c462a25b86311b29ec6ab1f3e843d0802ecf.jpe

Les adaptations numériques

Je me permets d’ajouter à cette présentation un paragraphe plus généraliste. Le premier point que je voulais aborder c’est le tarif : ici les jeux sont proposés à 4,99€ pour Colt Express et 6,99€ pour Mysterium et 9,99€ sur Steam. Un prix raisonnable pour Colt Express, il faut bien l’avouer, mais qui reste supérieur aux prix exercés pour les autres applications disponibles sur les différents stores (enfin surtout celui d’Androïd). Et qui est déjà un poil trop élevé à mes yeux pour Mysterium. Ce n’est pas un prix énorme, car il faut bien payer le studio derrière cette adaptation, mais lorsque vous avez déjà acheté le jeu en physique ça ne fait jamais vraiment plaisir de devoir repasser à la caisse. Je trouve dès lors dommage que les personnes ayant déjà acquis le jeu ne bénéficient pas au moins d’une petite réduction de l’ordre de 10 ou 20%, pas plus, mais ça récompenserait au moins un peu la fidélité. Et j’appliquerais même cela dans l’autre sens, car combien de personnes achètent une application pour tester, pour ensuite acheter le jeu réel. Je sais je l’ai fait avec les Aventuriers du rail avec la version gratuite sur le web, pour ensuite acheté le jeu de plateau. Sans cette version gratuite, je n’aurais sans doute jamais découvert le jeu. J’ai par la suite acheté la version numérique pour PC (lorsqu’elle fut en promotion, car je la trouvais trop chère sinon), pour ensuite acquérir via Humble Bundle la version pour smartphone. Du coup j’ai dû repasser 3 fois à la caisse pour le même jeu. Heureusement que j’ai pu bénéficier de promotions, sinon il est clair que je n’aurais pas craqué. Je ne sais pas si vous voyez où je veux en venir, mais voilà je trouve dommage de se sentir ainsi « délaissé » par les éditeurs. Je sais très bien que pour d’autres médias, ça serait la même chose. Ce n’est pas parce que j’ai le seigneur des anneaux chez moi en version papier, que je n’ai pas payé ma place pour aller le voir au cinéma. Je ne dis pas le contraire, c’est juste que j’ai l’opportunité de donner mon avis sur un domaine que j’aime et connais bien, et pense que ce petit + de la réduction pourrait peut-être engendrer quelques ventes de boites supplémentaires, avec l’ajout d’un sticker.

La seconde chose dont je voulais vous parler c’est la durée de vie de ces applications. C’est une très bonne chose que ces adaptations existent, cela permet de s’y adonner quant on le souhaite et n’importe où et cela sans contrainte de temps ni de place. Le top ! Cependant, il serait idiot de dire que les jeux de plateau sont identiques (je généralise) aux jeux vidéo et même aux jeux sur smartphones. Ce ne sont pas les mêmes supports ludiques et chacun doit répondre à des critères qui leur sont propres. Et si je vous parle de cela, c’est que je trouve que les adaptations manquant souvent de durée de vie, j’ai presque envie de dire de profondeur, car je mets de côté l’aspect stratégique des parties volontairement. Je serais de mauvaise foi si je disais que les développeurs n’ont pas fait tout leur possible pour amplifier cette durée de vie. Les défis dans Splendor sont un bon exemple, tout comme le mode Histoire de Colt Express. Mais est-ce suffisant pour nous faire revenir sur le jeu, si au départ nous ne sommes pas joueurs de plateau ? Et je pense justement que ce format « jeu de plateau en démat’ » est la cause de ce souci, car nous sommes justement devant des jeux adaptés au plus juste, et donc des jeux identiques ou presque à leur version carton. Et on peut le voir avec les films adaptés de romans, c’est un exercice difficile. Qui demande parfois aux auteurs de modifier le support de base pour que celui-ci convienne au média utilisé. Du coup faut-il reprendre à l’identique les jeux de plateau pour les porter sur support numérique, ou doit-on à l’avenir profiter de ce matériel de base pour offrir aux joueurs un univers plus étendu et un jeu plus adapté aux critères du support numérique ?  Le débat est lancé !

Lu 357 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Newsletter

Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech