Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech
lundi, 31 juillet 2017 00:00

[Critique] Meurtre en mer

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Qui a assassiné le pauvre Michel qui venait tout juste de devenir riche et d’offrir une si belle croisière à sa famille et ses amis ? C’est ce genre d’énigme criminelle que vous allez tenter de résoudre, et cela, le plus vite possible, avant que les autres détectives ne trouvent la solution. Êtes-vous prêt à embarquer sur un navire où les meurtres sont plus nombreux que dans un épisode de Game of Thrones ?

 

Cette nuit vers 4h du matin … ah non vers minuit

Minuit meurtre en mer est jeu d’enquête basé sur des livrets à consulter pour connaitre la réponse de chaque personne interrogée. C’est ainsi qu’à votre tour de jeu, vous aurez 4 points d’action à utiliser pour vous déplacer dans le navire, fouiller et interroger les diverses personnes. Mais selon la manière dont vous allez procéder à l’interrogatoire, de manière discrète, rapide ou minutieuse, vous devrez lancer un dé et obtenir de 1 à 7 pour réussir l’action, pour ensuite révéler l’information à tous ou non. Pour 1 point d’action, vous devrez lancer le dé et révéler à tous la réponse, pour 2 PA vous devrez lancer le dé, mais l’information ne sera divulguée qu’à vous seul, enfin pour 3PA la réponse vous sera acquise automatiquement et à vous seul. Vous pourrez interroger les suspects sur 3 angles : l’alibi, le mobile ou le témoignage. Il vous sera également possible de faire bouger les personnages afin de les amener plus près de vous ou de les éloigner de vos adversaires. Au début de chaque tour, le premier joueur tire une carte évènements qui va influencer le déroulement de celui-ci. C’est d’ailleurs par le biais de cette pile que le navire va avancer jusqu’à arrivé au port, mettant fin à la partie. L’étape des révélations est alors arrivée, où chaque joueur pourra émettre 2 hypothèses complètes, mais différentes afin de gagner des points. Cette phase pourra d’ailleurs intervenir plus tôt dans la partie si l’un des joueurs le souhaite. Le joueur avec le plus de points l’emporte.

Bien entendu je vous ai résumé le tout ici, mais les règles ne sont guère plus complexes. Les règles complètes étant disponibles ici 

c7e2568243073248d72acf402dd896a12791.jpe

La suite de luxe

Minuit meurtre en mer dispose d’une boite assez grande dans laquelle vous allez retrouver un grand plateau de jeu, des pions en bois, un dé, des livrets de réponses, des cartes et un gros feuillet comprenant les feuilles détachables pour les enquêtes. Graphiquement le jeu ne m’a pas séduit, il est fonctionnel, il n’y a pas de souci de compréhension, mais j’ai trouvé la direction artistique trop rigide et trop classique, même si la réalisation est très bonne. Sur ce point, le jeu reste trop entre deux chaises, il aurait pu être plus sombre pour donner un sentiment de peur et de claustrophobie dans ce huit clos, ou être plus léger pour rendre l’expérience plus légère. Certes le théâtre des évènements et le thème du jeu n’invitent pas à la gaudriole, mais le plateau reste assez austère et vide, et donne pas forcément l’impression d’être perdu en mer, tout comme les cartes évènements qui restent très simples visuellement. Cela n’empêche pas de jouer au jeu, mais ça freine tout de même l’immersion, et pourtant le travail est réussi. C’est donc avant tout une question de goût, car l’édition reste de qualité.

39aab403a62c4776325adf1be025a555c536.jpe

Des aller-retour

Minuit meurtre en mer est un croisement entre Cluedo pour sa fiche d’enquête et le rassemblement des indices, de Witness pour le partage limité des informations, et enfin de Sherlock Holmes pour les aller-retour dans les livrets pour mener son enquête. Donc si vous avez aimé ces 3 jeux, nul doute que celui proposé dans cette critique devrait attirer votre attention.

Petit point qui m’a chagriné au niveau de l’immersion pour de raisons techniques évidentes, chaque pion ayant une lettre collée dessus, c’est le fait que dans chaque enquête les personnages portent le même prénom. Il faudra donc éviter de jouer plusieurs parties d’affilées sous peine de s’emmêler les pinceaux. Surtout que l’immersion n’est pas totale, le thème ne ressort pas forcément, bien qu’étant bien intégré au jeu. Il faut dire que les postulats de base identiques à toutes les enquêtes n’aident pas non plus, le meurtre aura toujours lieu dans la suite de luxe entre 23h45 et minuit et le coupable n’a pas de complice, ça limite quelque peu le renouveau des situations. Autre point gênant, mais logique dans le fond, le fait que cela se passe toujours sur un bateau. Pourtant, je me suis demandé s’il n’aurait pas été intéressant de proposer au verso du plateau un autre lieu (manoir, château, gala, ou tout autre lieu assez grand) afin de diversifier un peu le terrain de l’enquête, tout en gardant les mêmes mécaniques. Ainsi, la redondance aurait été moins forte, à moindres frais.

3e3665cd54f170e8a7d7c8c63789eac4edb5.jpe

Mais ce qui m’a le plus ennuyé dans mes différentes parties, c’est la lenteur des tours de jeu et l’attente entre chaque joueur. À partir de 4 joueurs, ça devient trop long, et le jeu peut aller jusqu’à 6. Ma préférence va carrément à la version à 2 joueurs, bien plus vive et tendue. Même si certains indices peuvent être entendus de tous, ça ne brise pas cette attente due notamment aux nombreux allers et retours dans le livret pour lire les réponses des suspects. Je pense qu’à ce niveau une application où l’on entrerait simplement le numéro correspondant au suspect aurait été plus efficace. En plus, ça aurait été un bon moyen d’ajouter une ambiance musicale et peut être d’autres idées de mécaniques (des doublages pour les témoignages auraient été super). Mais j’ai bien conscience que cela aurait demandé un budget supplémentaire important pour un jeu qui a déjà été financé par le biais d’un crowdfunding.

Le jeu dispose d’un très bon point : sa durée de vie. Car ce ne sont pas moins de 20 enquêtes à la difficulté croissante qui vous seront proposées. Sachant que chaque partie dure un peu plus d’une heure, autant vous dire que vous ne serez pas volé. Et que l’on est loin de Time Stories ou Unlock sur ce point. La boite nous indique que le jeu peut être joué à partir de 12 ans, je pense qu’à partir de 10 ans, c’est faisable, d’ailleurs je l’ai fait sans aucun souci. Avec des plus jeunes, rien ne vous empêche de jouer en binôme adulte/enfant, afin de leur faire développer leur sens de la déduction. Idéal pour jouer entre amis qui aiment les jeux d’enquêtes pour passer une boite soirée, après un bon repas.

6341dd4a2fe2fc2baea55c667107caa02df5.jpe

Demain est déjà un autre jour

Minuit meurtre en mer est un jeu bien pensé et pétri de bonnes intentions. Mais la lenteur des tours à plus de 3 joueurs, ainsi que la redondance des situations ou le hasard du dé pourront entacher l’expérience de jeu, tout comme les illustrations du jeu ne vous feront pas voyager, car trop rigides. Cependant l’énumération de ces défauts, ne doit être que mineur, car le jeu reste intéressant et plaisant, tout en proposant un nombre conséquent d’enquêtes ce qui ne peut être qu’un plus, qui indique bien le respect qu’ont l’auteur et l’éditeur pour les joueurs. Un très bon jeu en l’état, mais qui pourrait encore se bonifier dans une suite qui se déroulerait dans un autre lieu, où les menus défauts seraient corrigés. Un jeu sur lequel je vous conseille de vous pencher si vous aimez les jeux d’enquêtes, car ces derniers ne sont pas forcément légion.


Lu 510 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Newsletter

Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech