Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech
mercredi, 06 septembre 2017 00:00

[Critique] Qwinto

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Gigamic nous avait proposé il y a quelque temps de cela, un jeu simple à base de dés et de feuilles à remplir, il s’agissait de Qwixx. Cet article ne parle de ce jeu. Et pour cause je n’y ai pas joué. Pourtant dans Qwinto on retrouve des dés et des feuilles à remplir avec un petit crayon qui rendrait jaloux Ikea. Est-ce un hasard ? Je ne pense pas. Ou si d’ailleurs je ne sais pas. Bref, nous allons parler de Qwinto (qui n’est pas Qwixx) et voir ce que cela donne, après une introduction bien trop longue pour ce qu’elle avait à dire.

 

Principe du jeu

Un titre assez peu original je vous l’accorde. Dans Qwinto, à votre tour de jeu vous allez choisir si vous désirez lancer 1, 2 ou 3 dés, tous de couleur différente : orange, jaune ou violet. Une fois le dé lancé et les résultats obtenus additionnés, vous et les autres joueurs allez choisir si vous désirez ajouter ce nombre sur votre feuille ou non. Si les autres joueurs ont le choix d’ajouter ou non ce chiffre, vous n’aurez pas la même liberté, et si vous ne désirez pas l’ajouter vous devrez alors cocher une case de malus - 5 points, sur votre feuille. D’ailleurs si vous cochez la quatrième case, cela mettra fin à la partie.

Mais vouloir cocher une case c’est bien, mais encore faut-il se plier aux règles du jeu. Dans les rangées, les chiffres devront toujours avoir une valeur croissante et il est interdit de mettre deux fois le même chiffre. Il est cependant possible de laisser des cases vides. D’ailleurs dans chaque rangée une case devra au moins rester vide. Pour inscrire un nombre dans une colonne, il ne faut pas qu’il y figure deux fois. Si la colonne est complète, le joueur en fin de partie gagne le nombre de points inscrits dans la case hexagonale. De plus, les chiffres ne pourront être inscrits que dans les rangées dont la couleur correspond au(x) dé(s) joué(s).

Default

Le jeu prend fin dès qu’un joueur est parvenu à remplir 2 rangées de couleur, ou bien si l’un d’entre eux à cocher sa quatrième case. On procède alors au décompte des points, celui qui en possède le plus remporte la partie.

Default

Petit, petit, petit …

Au niveau matériel, je vous ai déjà évoqué tout ce que vous trouverez dans la boite : 3 dés de couleur, des feuilles et des crayons. Le tout dans une boite métallique principalement blanche, où le matériel s’encastre dans un thermoformage velouté noir. Que voulez-vous que je dise face à ça. Il n’y a pas de thème, juste des formes et des couleurs, donc difficile d’en dire quoi que ce soit. Ça tient dans la poche (ou presque), ça fait le travail (mais pas le café), et c’est passe-partout, le tout pour un prix modique. C’est ce que l’on appelle aller à l’essentiel.

Default

Je suis force jaune

On se creuse gentiment la tête, ça se joue vite, c’est accessible et c’est dynamique. Je viens de vous résumer le jeu en quelques mots. Le public qui pourra s’y adonner est assez large, les 8 ans indiqués sont justes, tout comme la durée d’une partie qui affiche 15 minutes.

Vous devrez gérer au mieux vos nombres afin de maximiser vos points, tout en vous laissant un peu de marge pour ne pas être bloqués. Même si tous les joueurs pourront jouer en même temps, le hasard du dé pourra désavantager le joueur actif. Vous ne me croyez pas ?! Je vous propose de demander à mon épouse, qui doit être la joueuse la plus poissarde que je connaisse avec les dés. Je suis certain qu’avec un 1d6, un jour elle parviendra à me sortir un 0. Bon d’accord, j’ai pris un exemple extrême (au quotidien c’est l’horreur lorsqu’on est joueur, vous ne vivez pas avec elle), mais voilà le hasard sera présent, mais ça reste très gentillet. Un jeu simple, idéal pour débuter une soirée ou pour jouer lors de l’apéro, vraiment.

Default

Dans Qwinto il y a win en rouge

Je pense avoir déjà tout dit sur le jeu. C’est très simple, dynamique,  sympa, mais ça reste assez classique, bien que le placement des cases sur les feuilles soit assez ingénieux, et nous démontre mine de rien que les jeux de société ont bien évolué depuis le Yathzee. On voit bien que cela n’a pas été laissé au hasard (pas comme les dés) et que le jeu bien que très simple à bénéficier d’un développement sérieux. Une leçon de game design facile pour les créateurs, et un jeu sympa pour les joueurs, que demandez de plus ?

Lu 270 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Newsletter

Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech