Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech
lundi, 10 août 2015 00:00

[Test Extension] Five Tribes : les artisans de Naqala

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En un an à peine Five Tribes a su beaucoup faire parler de lui grâce à une mécanique et une profondeur de jeu réglées aux petits oignons. C’est donc dans le but de prolonger cette expérience qu’a vu le jour, il y a un peu, une première extension nommée « les artisans de Naqala ».

Five Tribes : Les Artisans de Naqala


Five Tribes : Les Artisans de Naqala
Une extension de Five Tribes
Par Bruno Cathala
Illustré par Clément Masson
Publié par Days of Wonder
2 à 4 joueurs
A partir de 13 ans
Langue de la règle: Non renseigné
Durée: 60 minutes
Prix: France 20,00 €


Des artisans violets

 

Ce sont eux les grandes stars de cette première extension. D'ailleurs le chiffre qu’arbore la boîte laisse supposer que d’autres extensions verront le jour. Les artisans, de couleur violette, vous permettront de piocher des jetons Objet, proposant de nombreux bonus en points ou en actions supplémentaires — en plus de vous faire gagner des points en fin de partie à la manière des Vizirs, avec une valeur de 2 ou 3 points selon la majorité remportée. Ils sont au nombre de quinze, s’ajoutant aux autres meeples.

 

 

 

Le territoire s’agrandit

 

Ce sont 6 nouvelles tuiles que vous trouverez dans la boîte. La Crevasse est tout simplement un territoire inaccessible, tandis que le Marché spécialisé vous permettra d’acheter une carte parmi les 9 présentes et cela pour seulement 4 pièces. Les Ateliers sont la grande nouveauté de cette extension : ils vous permettent, contre un artisan ou deux fakirs (ou esclaves selon votre version du jeu), de piocher 1 jeton Objet de la pile. Mais ces lieux de puissance sont gardés par deux montagnes infranchissables qui viennent se poser en début de partie sur 2 bords de chaque tuile Atelier. Le terrain de jeu est maintenant composé d’un carré de 6x6 tuiles, avec au centre les nouvelles tuiles mélangées à 10 anciennes.

 

 

 

Le campement

 

Autre petite nouveauté : le Campement. Chaque joueur en reçoit un à sa couleur et peut le placer à la place d’un chameau pour ainsi récolter en fin de partie 1 point de victoire par tuile ayant un chiffre sur fond rouge se trouvant autour de votre campement. Un petit plus intéressant qui ne chamboule pas le jeu mais apporte un certain opportunisme.

 

 

Plus de paramètres

 

Five Tribes ne manquait pas de manières de scorer, c’était d’ailleurs l’une de ses grandes forces : ne jamais être bloqué sur une manière de gagner ou de faire des points. Ici, avec l’arrivée des artisans, c’est une nouvelle manière de marquer des points qui s’ajoute. Mais pas seulement, car les objets permettent aussi de très nombreuses actions ayant une influence directe sur la position des meeples sur le terrain de jeu, les djinns ou les ressources.

Cela apporte par la même occasion une certaine part de hasard, mais aussi de retournements de situation, car le moins que l’on puisse dire c’est que les pouvoirs des objets ne sont pas à prendre à la légère.

 

 

 

Artisans du renouveau

 

Si l’extension Les artisans de Naqala apporte de nouveaux éléments qui viennent ajouter de nouvelles manières de jouer et de se déplacer sur le terrain, cela entraîne également plus de choix et de chaos. Une situation pouvant changer du tout au tout en un seul coup, la prévision de vos tours n’en sera que plus importante. Les enchères prennent donc une importance capitale avec cette extension. On perd en calcul ce que l’on gagne en possibilité et en hasard.

Le fait d’agrandir la zone de jeu est intéressant, mais les personnes souffrant déjà d’analysis paralysis sur le jeu de base n’en seront que plus confuses devant le nombre de possibilités offertes avec Les artisans de Naqala. Ces nouveautés sont intéressantes, pour autant je ne suis pas certain de jouer avec l’extension pour chacune de mes prochaines parties, préférant la simplicité et l’équilibre quasi parfait de la première mouture de Five Tribes. Cependant il ne s’agit pas là d’une mauvaise extension qui n’apporte rien, loin de là, et si vous aimez le jeu de base nul doute que l’extension devrait vous intéresser.

Si vous avez envie de jouer avec Les artisans de Naqala tout en gardant l’ambiance du jeu de base, vous pouvez supprimer les Vizirs et la Crevasse pour revenir à une configuration de base. Ainsi, vous pourrez renouveler le jeu en profitant de l’extension. Une belle manière de redécouvrir ce très grand jeu qu’est Five Tribes, grâce à cette extension au matériel fort joli qui reste dans la lignée du jeu de base, et qui ne sent pas l’opportunisme mais l’approfondissement.

 

Lu 983 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech